top of page

39 éléments trouvés pour «  »

  • Comment choisir son programme d’études en France : conseils et recommandations

    Choisir son programme d’études en France peut être un véritable défi, surtout pour les étudiants internationaux. Avec une multitude d'options disponibles, il est crucial de bien s'informer pour faire un choix éclairé. Cet article vous guide à travers les étapes clés et les critères à considérer pour choisir le programme d'études qui correspond le mieux à vos aspirations académiques et professionnelles. Évaluer ses objectifs académiques et professionnels Avant de choisir un programme d’études, il est essentiel de définir clairement ses objectifs. Souhaitez-vous acquérir des compétences spécifiques pour un métier particulier ou poursuivre des recherches dans un domaine académique ? Identifiez vos intérêts et vos passions, et envisagez comment un programme peut vous aider à atteindre vos objectifs à long terme. Rechercher les universités et les écoles La France compte de nombreuses universités et grandes écoles reconnues mondialement. Faites une liste des établissements offrant des programmes dans votre domaine d’intérêt. Consultez les classements universitaires, mais aussi les avis des étudiants et les forums en ligne pour avoir une idée plus précise de la qualité de l’enseignement et de la vie étudiante dans chaque institution. Considérer la localisation et le coût de la vie La localisation de l'université peut jouer un rôle crucial dans votre expérience étudiante. Certaines villes, comme Paris, sont connues pour leur coût de vie élevé, tandis que d’autres, situées en province, peuvent offrir un cadre de vie plus abordable. Pensez également à la proximité avec votre pays d’origine et aux possibilités de transport. Examiner les programmes et les cours proposés Chaque programme d’études a un curriculum spécifique. Analysez les cours offerts, les méthodes d’enseignement et les possibilités de stages ou d’échanges internationaux. Un bon programme doit non seulement être intéressant, mais aussi aligné avec vos objectifs académiques et professionnels. Prendre en compte les critères d’admission Les critères d’admission peuvent varier d’un établissement à un autre. Assurez-vous de bien comprendre les exigences spécifiques de chaque programme, y compris les prérequis académiques, les tests de langue, et les documents nécessaires. Préparez-vous à ces exigences pour augmenter vos chances d’admission. Choisir son programme d’études en France est une étape déterminante pour toute carrière académique et professionnelle. En évaluant vos objectifs, en recherchant les universités, en considérant la localisation et le coût de la vie, en examinant les programmes et en prenant en compte les critères d’admission, vous pouvez faire un choix éclairé qui vous mènera vers la réussite. Les futurs développements dans l’éducation en France offriront encore plus d’opportunités, alors restez informés et préparez-vous pour une aventure académique enrichissante.

  • Les avantages de l’enseignement supérieur en France pour les étudiants africains

    L'enseignement supérieur en France attire chaque année de nombreux étudiants internationaux, dont une part significative d’étudiants africains. Ce phénomène s'explique par les nombreux avantages offerts par les établissements d'enseignement français. Nous explorons dans cet articles les bénéfices que représente un séjour académique en France pour les étudiants africains. Une éducation de qualité reconnue mondialement La France est réputée pour la qualité de son enseignement supérieur. Les universités et grandes écoles françaises sont régulièrement classées parmi les meilleures au monde. Les diplômes délivrés sont reconnus internationalement, offrant ainsi aux étudiants africains une crédibilité et une compétitivité accrues sur le marché du travail global. Une offre académique diversifiée Les établissements français proposent une large gamme de programmes et de filières, allant des sciences humaines aux sciences exactes, en passant par l'ingénierie, le commerce, et les arts. Cette diversité permet aux étudiants de trouver des formations adaptées à leurs aspirations et à leurs projets professionnels. Des opportunités de recherche et d’innovation La France est à la pointe de la recherche et de l’innovation dans de nombreux domaines. Les étudiants africains bénéficient d’un accès à des laboratoires de recherche de renommée mondiale, des projets collaboratifs internationaux, et des technologies de pointe, ce qui enrichit considérablement leur parcours académique. Un coût abordable Contrairement à d'autres destinations populaires, l'enseignement supérieur en France est relativement abordable. Les frais de scolarité dans les universités publiques sont parmi les plus bas en Europe. De plus, de nombreuses bourses et aides financières sont disponibles pour les étudiants internationaux, y compris ceux provenant d'Afrique. Une expérience culturelle enrichissante Étudier en France offre une immersion dans une culture riche et diversifiée. Les étudiants africains ont l'opportunité de découvrir la langue française, la cuisine, l'art, l'histoire et les traditions françaises. Cette expérience culturelle élargit leurs horizons et leur permet de développer une ouverture d'esprit et une sensibilité interculturelle précieuses. Un environnement de vie attractif les étudiants africains en France La France offre un cadre de vie agréable et sécurisant. Les villes françaises, connues pour leur patrimoine historique, leur architecture et leur qualité de vie, sont des lieux où il fait bon vivre. De plus, le système de santé et les infrastructures sont parmi les meilleurs au monde, assurant un séjour confortable pour les étudiants internationaux. Des perspectives professionnelles intéressantes Un diplôme français ouvre de nombreuses portes sur le marché du travail, tant en France qu'à l'international. Les entreprises françaises et étrangères valorisent les compétences acquises dans les établissements français. Par ailleurs, la France offre des possibilités de stages et d'emplois temporaires pendant les études, permettant aux étudiants de gagner une expérience professionnelle significative. En somme, l'enseignement supérieur en France représente une opportunité exceptionnelle pour les étudiants africains. Grâce à une éducation de qualité, une offre académique diversifiée, des opportunités de recherche, un coût abordable, une expérience culturelle riche, un environnement de vie attractif, et des perspectives professionnelles intéressantes, la France se positionne comme une destination de choix pour poursuivre ses études. Chez ETEF, nous nous engageons à faciliter ce parcours pour les étudiants africains, en les accompagnant à chaque étape de leur projet académique. Pour plus d’informations sur nos services et pour débuter votre aventure éducative en France, n’hésitez pas à nous contacter. Ensemble, construisons votre avenir académique et professionnel !

  • Etudier en France : Guide du Logement pour les Étudiants Africains

    Le logement joue un rôle crucial dans la vie d’un étudiant. C’est non seulement un espace où vous pouvez vous reposer et étudier, mais aussi un lieu qui influence votre bien-être général et votre succès académique. Un logement approprié contribue à votre épanouissement personnel et à une expérience universitaire réussie. En France, plusieurs types de logements sont disponibles pour les étudiants, notamment la location et la colocation, les résidences étudiantes, les familles d’accueil, et les hôtels. Chaque option a ses avantages et inconvénients, et il est important de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget. Alors, vous vous apprêtez à vivre une aventure passionnante en poursuivant vos études en France? Ce guide complet est conçu pour vous aider à naviguer dans les différentes options de logement disponibles et à faire le meilleur choix pour votre séjour en France. La Location et la Colocation La location d’un appartement ou la colocation sont des options populaires parmi les étudiants. Elles offrent une grande liberté et indépendance, vous permettant de gérer votre espace et votre rythme de vie à votre guise. Vous avez également un large choix de types de logements, de tailles et de budgets. La possibilité de vivre seul ou de partager un appartement avec d’autres étudiants est un avantage considérable. Cependant, la location et la colocation peuvent présenter des inconvénients. Les procédures administratives peuvent parfois être complexes, et vous aurez des responsabilités liées à l’entretien et aux factures. De plus, en cas de colocation mal choisie, vous pourriez vous sentir seul ou en conflit avec vos colocataires. Pour trouver un logement en location ou en colocation, il est conseillé de consulter des plateformes spécialisées comme Lokaviz, Studapart et Clémenceau Immobilier. Vous pouvez également contacter le Crous de votre ville d’études ou vous renseigner auprès de votre établissement d’enseignement. Activer votre réseau personnel, comme vos amis, votre famille et des étudiants de votre pays déjà installés en France, peut également être très utile. Pour une colocation réussie, choisissez vos colocataires avec soin. Il est important de discuter de vos attentes, habitudes et styles de vie. Établissez des règles claires et respectez-les. Communiquez ouvertement et résolvez les conflits de manière constructive pour maintenir une ambiance conviviale. La Pré-réservation de Logement La pré-réservation de logement est une option très pratique qui vous permet de sécuriser un logement plusieurs mois avant votre arrivée en France. Cela vous évite le stress de la recherche de dernière minute et vous garantit un toit dès votre installation. Vous pouvez pré-réserver dès que vous avez reçu votre acceptation à l’université, soit sur des plateformes spécialisées, soit directement auprès du Crous. Les avantages de sécuriser un logement à l’avance sont nombreux. Cela vous apporte sécurité et tranquillité d’esprit, et vous donne accès à un large choix de logements. De plus, les prix sont souvent plus avantageux pour les réservations anticipées. Pour confirmer votre réservation, vous devrez généralement verser un dépôt de garantie. La Pré-réservation de Logement La pré-réservation de logement est une option très pratique qui vous permet de sécuriser un logement plusieurs mois avant votre arrivée en France. Cela vous évite le stress de la recherche de dernière minute et vous garantit un toit dès votre installation. Vous pouvez pré-réserver dès que vous avez reçu votre acceptation à l’université, soit sur des plateformes spécialisées, soit directement auprès du Crous. Les avantages de sécuriser un logement à l’avance sont nombreux. Cela vous apporte sécurité et tranquillité d’esprit, et vous donne accès à un large choix de logements. De plus, les prix sont souvent plus avantageux pour les réservations anticipées. Pour confirmer votre réservation, vous devrez généralement verser un dépôt de garantie. La Réservation d'Hôtel Choisir un hôtel comme solution temporaire peut être très pratique pour les premiers jours en France. Cela vous permet de visiter différents quartiers avant de choisir un logement permanent. Les hôtels offrent également des services tels que le ménage et le petit-déjeuner, ce qui peut être très utile lors de votre arrivée. Pour trouver des hôtels adaptés aux étudiants, privilégiez ceux qui sont proches des universités et des transports en commun. Comparez les prix et les offres sur des sites de réservation comme Booking.com ou Hostelworld. Les auberges de jeunesse sont également une option économique et conviviale. En général, une à deux semaines de séjour en hôtel sont suffisantes pour trouver un logement permanent. Cela vous donne le temps de visiter différents logements et de faire un choix éclairé sans précipitation. Vous voilà prêts à trouver votre havre de paix étudiant en France ! Que vous optiez pour la location, la colocation, la résidence étudiante, la famille d’accueil ou l’hôtel temporaire, prenez le temps de comparer les options et de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget. N'oubliez pas que l'équipe ETEF est là pour vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet d’études en France.

  • Comment anticiper sa demande de visa pour étudier en France ?

    L'obtention d'une admission dans une université française est une étape cruciale, mais la demande de visa qui suit est tout aussi importante. Pour éviter les délais et les complications, il est essentiel d'anticiper cette démarche dès le début de votre projet d'études. Ce guide complet vous accompagnera pas à pas dans la préparation de votre demande de visa étudiant en France, vous offrant ainsi les meilleures chances de réussite. 1. Préparation en amont : Anticipez dès le début Avant même de recevoir votre admission, commencez à vous renseigner sur les procédures de visa pour la France. Chaque pays a ses spécificités, et il est important de connaître les exigences de l'ambassade française dans votre pays dès le début du processus. Consultez le site web de l'ambassade de France dans votre pays. Vous y trouverez des informations détaillées sur les procédures de demande de visa, les documents requis, les délais de traitement et les frais de visa. Prenez connaissance des délais de traitement des demandes de visa. Les délais peuvent varier en fonction de la période de l'année et du pays d'origine. Il est important de commencer votre demande de visa suffisamment tôt pour éviter les retards de dernière minute. 2. Trouver un logement : Prouvez que vous avez un pied-à-terre Une fois admis dans votre université française, la recherche d'un logement devient une priorité. En effet, l'ambassade de France vous demandera de justifier que vous avez un endroit où vivre pendant vos études. Utilisez des plateformes dédiées à la recherche de logements étudiants. De nombreux sites web et organismes proposent des solutions de logement adaptées aux étudiants internationaux. Contactez directement les services du logement de votre université. Ils peuvent vous aider à trouver un logement dans les résidences universitaires ou vous orienter vers des solutions privées. Prévoyez un budget pour votre logement. Le coût du logement varie en fonction de la ville et du type de logement choisi. Assurez-vous de disposer de ressources suffisantes pour couvrir vos frais de loyer et de charges. Lors de votre demande de visa, vous devrez fournir un justificatif de logement. Cela peut être un contrat de location, une attestation de réservation ou une attestation d'hébergement délivrée par votre futur logeur. 3. L'Attestation de Virement Irrévocable (AVI) : Démontrez vos capacités financières L'Attestation de Virement Irrévocable (AVI) est un document souvent requis pour prouver votre capacité financière à subvenir à vos besoins pendant vos études en France. L'AVI est une attestation délivrée par une banque agréée par l'ambassade de France. Elle garantit que vous disposez d'un montant minimum de fonds bloqués sur un compte bancaire pour la durée de votre séjour. Le montant minimum exigé pour l'AVI est de 7380 soit 615 euros par mois Pour obtenir une AVI, vous devez vous adresser à une banque agréée avec votre passeport, votre visa étudiant et un justificatif d'inscription à votre université. La banque vous demandera de déposer le montant minimum requis sur un compte bloqué. L'AVI est un document important pour votre demande de visa. Elle démontre à l'ambassade de France que vous avez les moyens financiers de vivre en France sans être à la charge d'autrui. 4. Remplir le formulaire de demande de visa : Soyez précis et méthodique Le formulaire de demande de visa est disponible en téléchargement sur le site web de l'ambassade de France dans votre pays. Remplissez le formulaire de demande de visa avec soin et attention. N'omettez aucune information et assurez-vous de répondre à toutes les questions de manière précise et complète. Utilisez une écriture claire et lisible. Il est important que les informations fournies dans le formulaire soient facilement compréhensibles par les agents de l'ambassade. Joignez toutes les pièces justificatives requises au formulaire. La liste des pièces justificatives peut varier en fonction de votre situation personnelle. Renseignez-vous auprès de l'ambassade de France dans votre pays pour connaître la liste exacte des documents requis. Relisez attentivement votre formulaire et vos documents justificatifs avant de soumettre votre demande. Assurez-vous qu'il n'y a aucune erreur ou omission. Une demande incomplète peut entraîner des retards de traitement, voire un rejet de votre visa. 5. Constitution du dossier : Préparez un dossier complet et organisé Rassemblez tous les documents nécessaires pour votre dossier de demande de visa. Un dossier complet et bien organisé facilitera le traitement de votre demande par l'ambassade de France. 6. Prendre rendez-vous à l'ambassade : Préparez-vous à l'entretien Une fois votre dossier de demande de visa complet, prenez rendez-vous pour le déposer à l'ambassade de France dans votre pays. Vous pouvez généralement prendre rendez-vous en ligne sur le site web de l'ambassade. Prévoyez suffisamment de temps avant votre départ pour la France. Les délais de traitement des visas peuvent varier, il est donc important de commencer votre demande le plus tôt possible. Préparez-vous à un éventuel entretien à l'ambassade. L'entretien peut être l'occasion pour l'agent consulaire de clarifier certains points de votre dossier ou de vérifier vos motivations d'études. Ayez confiance en vous et répondez aux questions de l'agent consulaire de manière claire et concise. Anticiper sa demande de visa pour étudier en France est un processus qui demande de la rigueur et de l'organisation. En suivant les étapes décrites dans ce guide complet, vous maximisez vos chances d'obtenir votre visa sans contretemps. Un visa obtenu sereinement vous permettra de vous concentrer sur votre prochaine aventure éducative en France et de démarrer vos études l'esprit tranquille.

  • Pourquoi la France devrait être votre premier choix pour vos études à l'étranger ?

    Chaque année, la France attire des milliers d’étudiants internationaux en quête d’excellence académique et d’une expérience culturelle sans pareil. Mais quels sont les véritables avantages d’étudier dans l’Hexagone ? Au-delà de la renommée de ses institutions éducatives, la France offre une diversité culturelle, des opportunités professionnelles uniques et un accès privilégié à l’Union Européenne. Dans cet article, nous explorerons pourquoi la France est non seulement une destination d’études de choix, mais aussi un tremplin pour votre avenir professionnel et personnel. 1- Excellence académique : Les universités et écoles françaises dispensent des formations de haute qualité dans des domaines d'études variés, du génie aux sciences humaines en passant par les arts. Leurs diplômes, reconnus internationalement, vous ouvriront les portes des meilleures entreprises et institutions de recherche du monde. 2- Diversité culturelle : La France est un pays multiculturel et cosmopolite, où vous côtoierez des étudiants venus des quatre coins du globe. Cette immersion dans un environnement multiculturel vous permettra d'élargir vos horizons, de développer votre ouverture d'esprit et de tisser des liens d'amitié avec des personnes de cultures différentes. 3- Réseau professionnel : Au cours de vos études en France, vous aurez l'opportunité de développer un réseau professionnel précieux en rencontrant des étudiants et des professionnels issus de milieux variés. Ces relations pourront vous ouvrir des portes pour votre future carrière et vous aider à décrocher un stage ou un premier emploi. 4- Accès à l'Union européenne : En tant qu'étudiant étranger en France, vous aurez la possibilité de voyager librement au sein de l'espace Schengen et de découvrir d'autres pays européens. Vous pourrez également participer à des programmes d'échange Erasmus+ et poursuivre vos études dans d'autres universités européennes. 5- un cadre de vie agréable : La France regorge de villes dynamiques et charmantes, chacune avec son propre cachet et son atmosphère unique. Vous pourrez profiter d'un large éventail d'activités culturelles et sportives, et découvrir un art de vivre unique au monde. En somme, choisir la France pour vos études supérieures, c’est opter pour une éducation de qualité reconnue mondialement, tout en s’immergeant dans une culture riche et diversifiée. Que ce soit pour développer un réseau professionnel international, saisir des opportunités de stage et d’emploi, ou encore pour bénéficier de la proximité avec d’autres pays européens, la France se présente comme un choix judicieux pour tout étudiant ambitieux. Alors, êtes-vous prêt à franchir le pas et à enrichir votre parcours académique et professionnel en France ?

  • Entretien Campus France : Les Pièges à Éviter Absolument

    L’entretien Campus France est une étape cruciale pour les étudiants africains souhaitant poursuivre leurs études en France. C’est une opportunité de montrer votre motivation et de convaincre les examinateurs de votre projet d’études. Cependant, certains pièges peuvent compromettre vos chances de succès. Voici les erreurs à éviter absolument pour réussir votre entretien. Manque de préparation Une préparation insuffisante est souvent la cause principale d’un entretien raté. Il est essentiel de bien comprendre le système éducatif français, les spécificités de l’établissement choisi et de votre formation. Préparez des réponses claires et précises sur votre projet professionnel et comment il s’intègre dans votre parcours académique. Ne pas maîtriser son projet d’étude et professionnel Il est essentiel de maîtriser son projet d’étude et professionnel pour éviter de donner l’impression d’un manque de sérieux. Il faut démontrer une compréhension approfondie de votre domaine d’étude, articuler clairement vos ambitions professionnelles, et montrer comment vos études en France vous permettront d’atteindre ces objectifs. Préparez des exemples concrets qui soulignent votre engagement et anticipez les questions sur votre parcours et vos aspirations pour convaincre les examinateurs de la solidité de votre projet. Réponses imprécises ou génériques Les examinateurs attendent des réponses personnalisées qui reflètent votre parcours unique. Évitez les réponses vagues ou trop générales. Soyez spécifique sur ce que vous souhaitez apprendre et comment cela contribuera à votre développement personnel et professionnel. Manque de connaissance sur la culture française Montrer un intérêt pour la culture française peut être un atout. Renseignez-vous sur l’histoire, la littérature, l’art ou même la cuisine française. Cela démontre votre volonté de vous intégrer et d’enrichir votre expérience éducative. Négliger l’importance du langage non verbal Votre langage corporel en dit long sur votre confiance et votre enthousiasme. Soyez conscient de votre posture, de votre contact visuel et de votre gestuelle. Un langage non verbal positif peut renforcer l’impact de vos mots. L’entretien Campus France est donc une étape déterminante qui requiert une préparation minutieuse et une présentation convaincante de votre projet d’étude et professionnel. Maîtriser son domaine d’étude, articuler ses ambitions professionnelles avec clarté, et démontrer une adaptabilité face aux imprévus sont des aspects essentiels pour réussir cet entretien. Vous devez vous préparer à illustrer votre engagement par des exemples concrets et à répondre avec assurance aux questions des examinateurs. En évitant les pièges courants et en faisant preuve de sérieux et de réflexion, Vous pouvez optimiser vos chances d’accéder à l’enseignement supérieur français et de vous épanouir dans un parcours académique enrichissant.

  • Études en France : Comment candidater dans une université privée ?

    Dans notre article précédent, nous avons mis en lumière les multiples avantages qu’offre le secteur privé de l’enseignement supérieur. Forts de cette connaissance, il est temps de passer à l’action et de franchir les portes de ces prestigieuses institutions. Voici un guide détaillé pour naviguer dans le processus de candidature. La France, avec son riche héritage culturel et académique, attire des étudiants du monde entier. Les universités privées françaises, en particulier, sont réputées pour leur excellence académique, leur approche pédagogique innovante, et leur ouverture internationale. Candidater dans l’une de ces universités peut sembler intimidant, mais avec les bonnes informations et une préparation adéquate, le processus peut être grandement simplifié. Étape 1: Recherche et Sélection Recherchez activement les universités qui correspondent à vos objectifs de carrière. Utilisez des ressources en ligne, des forums d’étudiants, et des salons éducatifs pour recueillir des informations. Sélectionnez plusieurs établissements et notez leurs critères d’admission spécifiques, leurs programmes d’études, et les opportunités de bourses. Étape 2: Préparation du Dossier de Candidature Organisez vos documents académiques et professionnels. Votre CV doit être concis et refléter vos expériences et compétences pertinentes. Rédigez une lettre de motivation qui met en avant votre passion pour le domaine d’étude choisi et votre intérêt pour l’université. Traduisez et certifiez vos documents si nécessaire. Préparez-vous également pour les tests de langue comme le TCF ou le DELF, si vous n’êtes pas francophone. Étape 3: Soumission de la Candidature Visitez les sites web des universités pour vous familiariser avec leurs systèmes de candidature. Créez un compte sur la plateforme de candidature et remplissez les formulaires avec attention. Téléchargez tous les documents requis et vérifiez plusieurs fois avant de soumettre votre dossier. Étape 4: Entretiens et Tests Préparez-vous pour les entretiens en révisant vos connaissances académiques et en vous informant sur l’université. Pratiquez vos réponses à des questions courantes et soyez prêt à discuter de vos motivations et de vos plans d’avenir. Certains programmes peuvent inclure des tests écrits ou des études de cas, donc renseignez-vous bien à l’avance. Étape 5: Réponse et Inscription Après avoir soumis votre candidature, attendez patiemment la réponse. Si vous êtes accepté, examinez attentivement la lettre d’acceptation et les conditions d’inscription. Contactez l’université si vous avez des questions ou besoin de clarifications. Confirmez votre place et commencez les préparatifs pour votre déménagement en France. La candidature dans une université privée en France est un parcours exigeant mais enrichissant. En suivant ces étapes avec soin et en vous appuyant sur des conseils d’experts, vous maximiserez vos chances de succès. Pour approfondir votre compréhension du processus de candidature et bénéficier de conseils supplémentaires, téléchargez notre eBook qui détaille chaque étape de la candidature dans les universités françaises. Cet outil précieux vous fournira des informations complètes et pratiques pour naviguer avec succès dans le parcours d’admission.

  • Pourquoi choisir une université privée en France ?

    La France est l’une des destinations les plus prisées des étudiants africains qui souhaitent poursuivre leurs études supérieures à l’étranger. Selon le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, la France accueillait plus de 150 000 étudiants africains en 2020, soit près de la moitié des étudiants étrangers présents sur le territoire français. Mais comment choisir son établissement d’enseignement supérieur en France ? Quels sont les avantages et les inconvénients des universités publiques et privées ? Dans cet article, nous allons vous présenter les principaux critères à prendre en compte pour faire le bon choix, et vous expliquer pourquoi opter pour une université privée en France peut être une option intéressante pour votre parcours académique et professionnel. Les critères de choix d’une université en France Le choix d’une université en France dépend de plusieurs facteurs, tels que : Le domaine d’études et le niveau de diplôme visé : il existe en France plus de 3 000 formations de niveau licence, master ou doctorat, réparties dans plus de 70 domaines d’études. Il est donc important de bien se renseigner sur le contenu, les débouchés et les conditions d’admission des formations qui vous intéressent. Le coût des études : les frais de scolarité varient selon le type d’établissement, le niveau de diplôme et la nationalité de l’étudiant. Les universités publiques sont généralement moins chères que les universités privées, mais elles peuvent aussi être plus sélectives et plus exigeantes. Il faut également prendre en compte le coût de la vie en France, qui peut être élevé selon la ville et le mode de logement choisi. La qualité de l’enseignement et de la recherche : les universités françaises sont reconnues pour leur excellence académique et scientifique, et figurent régulièrement parmi les meilleures au monde dans les classements internationaux. Cependant, il existe des disparités entre les établissements, selon leur taille, leur réputation, leur équipement, leur corps enseignant et leur réseau de partenaires. Il est donc conseillé de consulter les indicateurs de performance et les témoignages des anciens étudiants pour se faire une idée de la qualité de l’université visée. L’accompagnement des étudiants : étudier en France peut être une expérience enrichissante, mais aussi un défi, notamment pour les étudiants étrangers qui doivent s’adapter à un nouveau système éducatif, à une nouvelle culture et à une nouvelle langue. Il est donc important de choisir une université qui propose un accompagnement adapté aux besoins des étudiants, que ce soit au niveau administratif, pédagogique, social ou professionnel. Les avantages des universités privées en France Les universités privées en France sont des établissements d’enseignement supérieur qui ne dépendent pas de l’État, mais qui sont reconnus par celui-ci et qui délivrent des diplômes nationaux ou propres. Elles sont souvent spécialisées dans un domaine d’études, comme le commerce, le management, l’ingénierie, le droit, la santé, l’art ou la communication. Elles sont également plus autonomes que les universités publiques, ce qui leur permet d’adapter leur offre de formation aux besoins du marché du travail et aux attentes des étudiants. Choisir une université privée en France peut présenter plusieurs avantages, tels que : Une plus grande facilité d’accès : les universités privées sont généralement moins sélectives que les universités publiques, et acceptent plus facilement les candidatures des étudiants étrangers. Elles proposent aussi des procédures d’admission simplifiées, qui ne passent pas par la plateforme Parcoursup, mais qui se font directement auprès de l’établissement. Elles peuvent également offrir des passerelles entre les différents niveaux de diplôme, ce qui permet aux étudiants de changer d’orientation en cours de parcours. Une plus grande flexibilité : les universités privées offrent souvent des formations plus variées et plus personnalisées que les universités publiques, qui sont plus standardisées et plus rigides. Les étudiants peuvent ainsi choisir des parcours adaptés à leur profil, à leurs objectifs et à leurs contraintes. Une plus grande proximité : les universités privées sont généralement plus petites que les universités publiques, ce qui favorise un meilleur encadrement des étudiants, une meilleure qualité de l’enseignement et une meilleure ambiance de travail. Les étudiants peuvent ainsi profiter d’un suivi personnalisé, d’un accès facilité aux ressources pédagogiques, d’un dialogue permanent avec les enseignants et les administratifs, et d’une vie associative dynamique. Une plus grande ouverture : les universités privées sont souvent plus tournées vers l’international que les universités publiques, et encouragent la mobilité des étudiants. Elles proposent ainsi des formations bilingues ou multilingues, des doubles diplômes, des échanges académiques, des stages à l’étranger, ou encore des partenariats avec des universités prestigieuses dans le monde. Elles sont également plus attentives aux besoins du marché du travail, et favorisent l’insertion professionnelle des étudiants. Elles offrent ainsi des formations en lien avec les secteurs porteurs, des stages obligatoires, des alternances, des forums de recrutement, ou encore des services de coaching et d’orientation. Comment choisir une université privée en France ? Si vous êtes convaincu par les avantages des universités privées en France, vous devez maintenant choisir celle qui correspond le mieux à votre projet d’études. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les critères suivants : Vous devez d’abord définir votre projet d’études, en fonction de vos intérêts, de vos compétences et de vos ambitions. Vous pouvez ensuite rechercher les universités privées qui proposent des formations dans le domaine et au niveau qui vous intéressent, en consultant les sites web des établissements, les guides spécialisés ou les salons étudiants. Vous devez ensuite évaluer le coût des études, en tenant compte des frais de scolarité, des frais annexes (inscription, sécurité sociale, matériel, etc.) et du coût de la vie en France. Vous pouvez comparer les tarifs des différentes universités privées, et vous renseigner sur les possibilités de financement, comme les bourses, les prêts étudiants, les aides sociales ou les réductions fiscales. Vous devez ensuite vérifier la qualité de l’enseignement et de la recherche des universités privées qui vous intéressent, en vous basant sur les indicateurs de performance, les classements, les accréditations, les labels, les publications, les témoignages, etc. Vous devez enfin choisir une université privée qui vous accompagne tout au long de votre parcours, depuis la candidature jusqu’à l’insertion professionnelle. Vous pouvez vous renseigner sur les services proposés par les établissements, comme le soutien administratif, le soutien pédagogique, le soutien linguistique, le soutien psychologique, le soutien social, le soutien professionnel, etc. Comment ETEF peut vous aider à choisir une université privée en France ? Si vous êtes un étudiant africain qui souhaite étudier dans une université privée en France, vous pouvez compter sur l’accompagnement d’ETEF, une entreprise française dédiée à l’accompagnement des étudiants africains qui veulent étudier en France. Notre mission est de faciliter l’accès des étudiants africains à l’enseignement supérieur français, en leur offrant un service complet et personnalisé, de la candidature.

  • Parcoursup : comment s'inscrire et formuler ses vœux ?

    Vous êtes étudiant africain et vous souhaitez poursuivre vos études en France ? Vous avez entendu parler de Parcoursup, la plateforme de préinscription en première année de l’enseignement supérieur français, mais vous ne savez pas comment l’utiliser ? Pas de panique, cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir pour réussir votre inscription et vos vœux sur Parcoursup. Qu’est-ce que Parcoursup ? Parcoursup est le portail unique qui vous permet de candidater à plus de 23 000 formations reconnues par l’État, dans des domaines variés comme les sciences, les arts, le commerce, le sport, etc. Que vous visiez une licence, un BTS, un DUT, une classe préparatoire, une école d’ingénieur ou de commerce, vous trouverez forcément la formation qui vous correspond sur Parcoursup. Parcoursup vous offre plusieurs avantages : Vous n’avez qu’un seul dossier à constituer, avec des informations personnelles, scolaires et linguistiques. Vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux pour des formations sélectives ou non sélectives, et 10 vœux supplémentaires pour des formations en apprentissage, sans avoir à les classer par ordre de préférence. Vous recevez une réponse pour chacun de vos vœux, et vous pouvez accepter la proposition qui vous convient le mieux, en tenant compte des délais indiqués. Vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé tout au long de la procédure, grâce aux services numériques d’aide à l’orientation disponibles sur Parcoursup. Comment s’inscrire sur Parcoursup ? L’inscription sur Parcoursup se déroule en plusieurs étapes, que nous allons détailler ci-dessous. 1. Créer son compte La première chose à faire est de créer votre compte sur Parcoursup.fr, entre le 20 janvier et le 15 mars 2024. Pour cela, vous aurez besoin de : Une adresse mail valide, que vous consulterez régulièrement pendant la procédure. Un numéro de téléphone portable, pour recevoir des notifications par SMS. Un numéro INE (Identifiant National Élève), si vous êtes scolarisé dans un établissement français à l’étranger. Sinon, vous recevrez un numéro Parcoursup après votre inscription. Une fois votre compte créé, vous recevrez un mail de confirmation avec votre identifiant et votre mot de passe. Conservez-les précieusement, car vous en aurez besoin pour vous connecter à votre dossier. 2. Compléter son dossier La deuxième étape consiste à compléter votre dossier avec les informations suivantes : Vos informations personnelles : nom, prénom, date de naissance, nationalité, adresse, etc. Vos informations scolaires : établissement actuel, diplôme préparé, notes et appréciations des bulletins scolaires, etc. Votre niveau de français : vous devez justifier d’un niveau de français suffisant pour étudier en France, c’est-à-dire au minimum le niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). Vous pouvez fournir un certificat officiel (DELF, DALF, TCF, etc.) ou une attestation de votre établissement. Votre photo d’identité : elle doit être récente, de bonne qualité, et respecter les normes en vigueur. Votre copie du baccalauréat ou diplôme équivalent : si vous avez déjà obtenu votre diplôme, vous devez le scanner et le joindre à votre dossier. Sinon, vous devrez le faire dès que vous l’aurez en votre possession. Votre attestation de bourse : si vous bénéficiez d’une bourse d’études, vous devez fournir une attestation qui le prouve, afin de bénéficier d’une exonération des frais de candidature. Vous avez jusqu’au 3 avril 2024 pour finaliser votre dossier et le confirmer. Attention, si vous ne confirmez pas votre dossier, vos vœux ne seront pas pris en compte. 3. Formuler ses vœux La troisième étape est la plus importante, car elle va déterminer vos chances d’être admis dans la formation de votre choix. Vous devez formuler vos vœux entre le 20 janvier et le 14 mars 2024, en utilisant le moteur de recherche des formations disponible sur Parcoursup. Vous pouvez saisir jusqu’à 10 vœux pour des formations sélectives ou non sélectives, et 10 vœux supplémentaires pour des formations en apprentissage. Vous n’avez pas besoin de les classer par ordre de préférence, car chaque formation n’est informée que du vœu que vous formulez pour elle. Pour chaque vœu, vous devez renseigner : Le code de la formation : il s’agit d’un code à 4 chiffres qui identifie la formation sur Parcoursup. Vous pouvez le trouver sur la fiche de présentation de la formation, ou le demander directement à l’établissement concerné. La motivation du candidat : il s’agit d’un texte de 1500 caractères maximum, dans lequel vous devez expliquer pourquoi vous souhaitez intégrer cette formation, quels sont vos atouts, vos projets, etc. Ce texte est très important, car il va permettre aux formations de mieux vous connaître et d’évaluer votre adéquation avec leur profil. Les pièces justificatives complémentaires : certaines formations peuvent vous demander de fournir des documents supplémentaires, comme un CV, une lettre de recommandation, un portfolio, etc. Vous devez les télécharger sur Parcoursup, en respectant les formats et les tailles demandés. Voici quelques conseils pour bien formuler vos vœux : Ne vous limitez pas à un seul domaine d’études : explorez toutes les possibilités qui s’offrent à vous, en fonction de vos intérêts, de vos compétences, et de vos objectifs professionnels. Bien rédiger votre motivation : soyez clair, précis, et sincère. Montrez votre enthousiasme, votre curiosité, et votre capacité à vous adapter. Évitez les fautes d’orthographe, de grammaire, ou de syntaxe. Soignez votre dossier scolaire : les formations vont examiner vos notes, mais aussi vos appréciations. Mettez en valeur vos points forts, vos progrès, et vos engagements extra-scolaires. Comment suivre ses candidatures ? Une fois vos vœux formulés et confirmés, vous devez attendre les réponses des formations. Vous pouvez suivre l’évolution de vos candidatures sur Parcoursup, entre le 19 mai et le 16 juillet 2024. Vous recevrez des propositions d’admission, qui peuvent être : Oui : vous êtes accepté dans la formation. Oui-si : vous êtes accepté dans la formation, à condition de suivre un parcours d’accompagnement personnalisé (remise à niveau, tutorat, etc.). En attente : vous êtes sur liste d’attente, et vous pouvez être accepté si des places se libèrent. Non : vous êtes refusé dans la formation. Pour chaque proposition d’admission, vous devez répondre dans les délais indiqués, en choisissant l’une des options suivantes : Oui définitif : vous acceptez la proposition et vous renoncez aux autres. Vous devez ensuite finaliser votre inscription administrative auprès de l’établissement choisi. Oui en attente d’une place : vous acceptez la proposition, mais vous maintenez vos vœux en attente. Vous pouvez changer d’avis si vous recevez une proposition plus favorable. Non mais en attente d’une place : vous refusez la proposition, mais vous maintenez vos vœux en attente. Vous pouvez recevoir une autre proposition ultérieurement. Non : vous refusez la proposition et vous renoncez à ce vœu. Si vous n’avez pas reçu de proposition d’admission, ou si aucune proposition ne vous satisfait, vous pouvez bénéficier de la phase complémentaire, qui se déroule du 16 juin au 16 septembre 2024. Vous pourrez alors formuler de nouveaux vœux pour des formations qui ont encore des places disponibles.

  • Planifier votre budget pour vos études en France : nos conseils pratiques

    Suivre des études supérieures en France est un rêve pour beaucoup d'étudiants africains. La France offre un système éducatif de qualité, une vie étudiante riche et vibrante, et de nombreuses opportunités professionnelles. Cependant, bien planifier son budget est crucial pour éviter les surprises et profiter pleinement de son expérience en France. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pratiques dans ce sens 1. Estimez vos frais de scolarité La première chose à faire est de vous renseigner sur les frais de scolarité que vous devrez payer pour votre formation. En effet, ces frais peuvent varier selon le type d’établissement (public ou privé), le niveau d’étude (licence, master, doctorat) et le domaine d’étude (sciences, lettres, arts, etc.). Vous devrez également vous acquitter de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC), qui s’élève à 92€ par an. Cette contribution permet de financer des services et des activités pour les étudiants, comme la santé, le sport, la culture, etc. Pour vous donner une idée, voici quelques exemples de frais de scolarité pour l’année universitaire 2023-2024 : Licence dans un établissement public :2770€ + 92€ de CVEC Master dans un établissement public : 3770€ + 92€ de CVEC Doctorat dans un établissement public : 380€ + 92€ de CVEC Licence dans un établissement privé : entre 3 000€ et 10 000€ par an Master dans un établissement privé : entre 4 000€ et 20 000€ par an Doctorat dans un établissement privé : entre 5 000€ et 30 000€ par an Ces montants sont donnés à titre indicatif et peuvent varier selon les établissements. Il est donc conseillé de vous renseigner directement auprès de l’école ou de l’université que vous visez. 2. Choisissez votre logement Le logement est l’un des principaux postes de dépense pour les étudiants en France. Le coût du loyer dépend de la ville, du quartier, de la superficie et du confort du logement. En moyenne, il faut compter entre 300€ et 600€ par mois pour un studio ou une chambre chez l’habitant, et entre 400€ et 800€ par mois pour un appartement partagé. Pour trouver un logement adapté à votre budget, vous pouvez consulter les sites spécialisés comme Studapart, Studylease ou HousingAnywhere, qui proposent des offres de logements étudiants dans toute la France. Vous pouvez également vous adresser au Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS), qui gère des résidences universitaires à des prix abordables. Quel que soit le type de logement que vous choisissez, vous devrez prévoir des frais supplémentaires, comme le dépôt de garantie (équivalent à un mois de loyer), les charges (eau, électricité, gaz, internet, etc.) et la taxe d’habitation (si vous louez un logement meublé). Vous devrez également souscrire une assurance habitation, obligatoire pour tout locataire. 3. Optimisez votre alimentation L’alimentation représente une part importante du budget étudiant. Pour réduire vos dépenses, il est préférable de cuisiner à la maison plutôt que de manger au restaurant ou de commander des plats à emporter. Vous pouvez acheter des produits frais et de saison sur les marchés ou dans les magasins discount, et profiter des promotions et des réductions dans les supermarchés. Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de cuisiner, vous pouvez opter pour les restaurants universitaires (RU), qui proposent des repas complets et équilibrés à des prix modiques (entre 1€ et 4€ le repas). Vous pouvez également bénéficier de la carte étudiante IZLY, qui vous permet de payer vos repas dans les RU et d’accéder à des offres exclusives chez certains partenaires. 4. Economisez sur vos transports Pour vous déplacer en France, vous avez le choix entre plusieurs modes de transport : le train, le bus, le métro, le tramway, le vélo, etc. Le coût du transport dépend de la distance, de la fréquence et du type de transport que vous utilisez. En général, il faut compter entre 20€ et 80€ par mois pour vos déplacements. Pour réduire vos frais de transport, vous pouvez profiter des tarifs réduits pour les étudiants, qui sont proposés par la plupart des opérateurs de transport. Par exemple, vous pouvez souscrire à la carte Imagine R, qui vous donne accès à tous les transports en commun d’Île-de-France pour 350€ par an. Vous pouvez également utiliser la carte Jeune de la SNCF, qui vous offre des réductions de 30% sur les billets de train. Si vous aimez le vélo, vous pouvez également opter pour les services de vélo en libre-service, comme Vélib à Paris ou Vélo’v à Lyon, qui vous permettent de louer un vélo à moindre coût. Vous pouvez également acheter votre propre vélo d’occasion sur des sites comme Leboncoin. 5. Gérez vos frais divers En plus des dépenses essentielles, vous devrez également prévoir un budget pour vos frais divers, comme les fournitures scolaires, les frais de santé, les activités de loisirs, les voyages, etc. Ces dépenses peuvent varier selon vos besoins et vos envies, mais il est conseillé de les limiter au maximum pour éviter de dépasser votre budget. Pour vos fournitures scolaires, vous pouvez acheter des livres d’occasion sur des sites comme Amazon ou Gibert, ou les emprunter à la bibliothèque universitaire. Vous pouvez également utiliser des applications comme StudySmarter, qui vous permet de créer et de partager des fiches de révision, des quiz et des mindmaps. Pour vos frais de santé, vous devrez vous affilier à la Sécurité sociale étudiante, qui vous rembourse une partie de vos dépenses médicales. Vous devrez également souscrire à une mutuelle complémentaire, qui vous couvre pour le reste de vos frais. Vous pouvez comparer les offres de mutuelles étudiantes sur des sites comme Mutuelle.fr. Pour vos activités de loisirs, vous pouvez profiter des tarifs réduits pour les étudiants, qui sont proposés par de nombreux établissements culturels, sportifs ou de divertissement. Par exemple, vous pouvez visiter des musées, des monuments ou des parcs nationaux gratuitement ou à prix réduit. Vous pouvez également assister à des spectacles, des concerts ou des festivals à moindre coût. Pour vos voyages, vous pouvez profiter des offres de dernière minute ou de covoiturage, qui vous permettent de découvrir d’autres régions ou d’autres pays à petit prix. Vous pouvez également participer à des programmes d’échange ou de volontariat, qui vous offrent la possibilité de vivre une expérience enrichissante tout en réduisant vos frais de séjour. Planifier votre budget pour vos études en France n’est pas une tâche facile, mais c’est un élément essentiel pour réussir votre projet. En suivant nos conseils, vous pourrez optimiser vos dépenses et profiter pleinement de votre vie étudiante en France. N’oubliez pas qu’il existe également des aides financières, comme les bourses, les prêts ou les jobs étudiants, qui peuvent vous aider à boucler votre budget.

  • Comment choisir son logement en France quand on est étudiant africain ?

    Vous êtes un étudiant africain et vous souhaitez poursuivre vos études en France ? Vous vous demandez comment trouver un logement adapté à vos besoins et à votre budget ? Dans cet article, nous vous expliquons comment choisir votre logement étudiant en France et à distance, en suivant 5 étapes clés. Définissez votre budget La première chose à faire avant de chercher un logement est de définir votre budget. Le loyer est la dépense la plus importante pour un étudiant, il représente en moyenne 55% du budget mensuel. Il faut donc être réaliste et ne pas viser un logement trop cher par rapport à vos revenus. Pour vous aider à calculer votre budget, vous pouvez utiliser des simulateurs en ligne comme celui de Lokaviz, le site du réseau national des CROUS. Vous y trouverez également des informations sur les aides au logement auxquelles vous pouvez prétendre, comme les APL (aides personnalisées au logement) ou les ALS (allocations de logement social). Choisissez l’emplacement de votre logement en France L’emplacement de votre logement est un critère essentiel pour votre confort et votre réussite. Il faut choisir un logement proche de votre université, ou bien desservi par les transports en commun, pour éviter de perdre du temps et de l’argent dans les trajets. Vous pouvez consulter les sites des universités françaises pour connaître les adresses de leurs campus et les moyens d’accès. Vous pouvez aussi utiliser des applications comme Citymapper ou Google Maps pour calculer le temps et le coût de vos déplacements. Déterminez le type de logement Il existe différents types de logement étudiant en France, selon vos préférences et votre budget. Vous pouvez opter pour : La colocation, qui consiste à partager un logement avec d’autres étudiants. C’est une solution économique et conviviale, mais qui demande de la tolérance et du respect. Vous pouvez trouver des offres de colocation sur des sites comme La Carte des Colocs ou Appartager. Le logement meublé, qui est équipé de tout le mobilier nécessaire (lit, table, chaise, armoire, etc.). C’est une solution pratique et confortable, mais souvent plus chère qu’un logement non meublé. Vous pouvez trouver des offres de logement meublé sur des sites comme Studylease ou Studapart. Le logement non meublé, qui est vide de tout meuble. C’est une solution économique et personnalisable, mais qui demande de l’investissement et de la patience. Vous pouvez trouver des offres de logement non meublé sur des sites comme Leboncoin, SeLoger ou PAP. Sélectionnez plusieurs logements Une fois que vous avez défini votre budget, votre emplacement et votre type de logement, vous pouvez commencer à chercher des offres qui correspondent à vos critères. Nous vous conseillons de sélectionner plusieurs logements, au moins 3 ou 4, afin de les comparer et de faire votre choix. Pour sélectionner vos logements, vous pouvez vous baser sur les informations fournies par les annonces, comme la superficie, le nombre de pièces, le montant du loyer, les charges, le dépôt de garantie, etc. Vous pouvez aussi regarder les photos et les vidéos, si disponibles, pour vous faire une idée de l’état et de l’ambiance du logement. Lisez attentivement le contrat de location Le contrat de location, aussi appelé bail, est le document qui fixe les droits et les obligations du locataire et du propriétaire. Il est très important de le lire attentivement avant de le signer, pour éviter les mauvaises surprises et les litiges. Le contrat de location doit contenir des informations essentielles, comme la durée du bail, le montant du loyer, les modalités de paiement, les conditions de résiliation, etc. Il doit aussi être accompagné de pièces justificatives, comme l’état des lieux, le diagnostic de performance énergétique, l’attestation d’assurance habitation, etc. Si vous avez des questions ou des doutes sur le contrat de location, n’hésitez pas à demander des explications au propriétaire ou à un professionnel du logement, comme une agence immobilière ou une association étudiante. Voilà, vous savez maintenant comment choisir votre logement étudiant en France et à distance. Besoin d’une solution logement pour votre demande de visa, laissez nous un message.

  • La procédure hors DAP : tout ce qu’il faut savoir pour étudier en France

    Vous êtes étudiant africain et vous souhaitez poursuivre vos études en France à partir de la deuxième année de licence ? Vous avez peut-être entendu parler de la procédure hors DAP, mais vous ne savez pas exactement ce que c’est ni comment la suivre. Pas de panique, nous allons vous expliquer tout ce qu’il faut savoir sur cette procédure qui vous permet de postuler dans les universités françaises sans passer par le service culturel de l’ambassade de France de votre pays. Qu’est-ce que la procédure hors DAP ? La procédure hors DAP (Demande d’Admission Préalable) est une procédure qui s’adresse aux étudiants étrangers qui souhaitent obtenir une admission en France à partir de la deuxième année de licence (L2), en première ou deuxième année de master (M1 ou M2) ou en doctorat. Elle concerne les étudiants qui ne sont pas ressortissants de l’Espace économique européen (EEE), de la Suisse, de Monaco ou d’Andorre, et qui ne sont pas titulaires d’un diplôme français ou européen. La procédure hors DAP permet aux étudiants de formuler jusqu’à sept vœux de formation dans les universités françaises de leur choix, en fonction de leur profil académique et de leur projet d’études. Elle se fait via la plateforme Campus France, qui est l’opérateur du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères en charge de la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger. Comment suivre la procédure hors DAP ? Les différentes étapes à suivre pour la procédure hors DAP sont les suivantes : Créer et remplir votre compte Campus France sur le site Etudes en France. Vous devrez renseigner vos informations personnelles, votre parcours scolaire et universitaire, votre niveau de langue française, votre projet d’études et votre motivation. Sélectionner les universités dans lesquelles vous souhaitez postuler, en fonction des critères de recherche disponibles sur le site Campus France. Vous pouvez choisir jusqu’à sept formations, en indiquant votre ordre de préférence. Vous devrez également vérifier les conditions d’admission et les pièces justificatives demandées par chaque établissement. Rédiger vos motivations et soumettre votre dossier en ligne avant la date limite fixée par votre pays de résidence. Vous devrez payer des frais de dossier qui varient en fonction des pays. Vous recevrez ensuite un mail de confirmation avec votre numéro de dossier et un code confidentiel. Passer votre entretien Campus France dans le centre le plus proche de chez vous. Vous devrez présenter votre projet d’études et répondre aux questions du conseiller Campus France, qui évaluera votre niveau de langue et votre motivation. Vous devrez apporter votre passeport, votre relevé de notes du baccalauréat ou équivalent, et votre attestation de paiement des frais de dossier. Attendre les réponses des universités, qui vous seront communiquées par mail et sur votre compte Campus France. Vous pourrez recevoir une réponse positive, négative ou en attente. Vous devrez confirmer ou refuser chaque proposition dans les délais impartis. Valider votre choix définitif, en acceptant la proposition qui vous convient le mieux. Vous devrez ensuite demander votre visa étudiant auprès du consulat de France de votre pays, en présentant votre attestation de préinscription délivrée par l’université. Quelles sont les dates limites pour la procédure hors DAP ? La date limite pour soumettre votre dossier en ligne dépend de votre pays de résidence. Voici quelques exemples de dates limites pour la procédure hors DAP pour l’année universitaire 2024-2025 : Algérie : 17 décembre 2023 Bénin : 24 novembre 2023 Cameroun : 23 février 2024 Côte d’Ivoire : 22 janvier 2024 Gabon : 15 février 2024 Guinée : 15 décembre 2023 Madagascar : 23 décembre 2023 Mali : 30 novembre 2023 Maroc : 3 décembre 2023 Sénégal : 15 décembre 2023 Togo : 23 décembre 2023 Vous pouvez consulter la liste complète des dates limites sur le site Campus France de votre pays Vous l’aurez compris, il ne vous reste plus beaucoup de temps pour préparer votre dossier et postuler aux universités françaises. N’attendez pas la dernière minute et commencez dès maintenant à réaliser votre projet d’études en France !

bottom of page