top of page

Planifier votre budget pour vos études en France : nos conseils pratiques

Suivre des études supérieures en France est un rêve pour beaucoup d'étudiants africains. La France offre un système éducatif de qualité, une vie étudiante riche et vibrante, et de nombreuses opportunités professionnelles. Cependant, bien planifier son budget est crucial pour éviter les surprises et profiter pleinement de son expérience en France. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pratiques dans ce sens



études en France


1. Estimez vos frais de scolarité


La première chose à faire est de vous renseigner sur les frais de scolarité que vous devrez payer pour votre formation. En effet, ces frais peuvent varier selon le type d’établissement (public ou privé), le niveau d’étude (licence, master, doctorat) et le domaine d’étude (sciences, lettres, arts, etc.).


Vous devrez également vous acquitter de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC), qui s’élève à 92€ par an. Cette contribution permet de financer des services et des activités pour les étudiants, comme la santé, le sport, la culture, etc.


Pour vous donner une idée, voici quelques exemples de frais de scolarité pour l’année universitaire 2023-2024 :


  • Licence dans un établissement public :2770€ + 92€ de CVEC

  • Master dans un établissement public : 3770€ + 92€ de CVEC

  • Doctorat dans un établissement public : 380€ + 92€ de CVEC

  • Licence dans un établissement privé : entre 3 000€ et 10 000€ par an

  • Master dans un établissement privé : entre 4 000€ et 20 000€ par an

  • Doctorat dans un établissement privé : entre 5 000€ et 30 000€ par an


Ces montants sont donnés à titre indicatif et peuvent varier selon les établissements. Il est donc conseillé de vous renseigner directement auprès de l’école ou de l’université que vous visez.



2. Choisissez votre logement


Le logement est l’un des principaux postes de dépense pour les étudiants en France. Le coût du loyer dépend de la ville, du quartier, de la superficie et du confort du logement. En moyenne, il faut compter entre 300€ et 600€ par mois pour un studio ou une chambre chez l’habitant, et entre 400€ et 800€ par mois pour un appartement partagé.

Pour trouver un logement adapté à votre budget, vous pouvez consulter les sites spécialisés comme Studapart, Studylease ou HousingAnywhere, qui proposent des offres de logements étudiants dans toute la France. Vous pouvez également vous adresser au Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS), qui gère des résidences universitaires à des prix abordables.


Quel que soit le type de logement que vous choisissez, vous devrez prévoir des frais supplémentaires, comme le dépôt de garantie (équivalent à un mois de loyer), les charges (eau, électricité, gaz, internet, etc.) et la taxe d’habitation (si vous louez un logement meublé). Vous devrez également souscrire une assurance habitation, obligatoire pour tout locataire.








3. Optimisez votre alimentation


L’alimentation représente une part importante du budget étudiant. Pour réduire vos dépenses, il est préférable de cuisiner à la maison plutôt que de manger au restaurant ou de commander des plats à emporter. Vous pouvez acheter des produits frais et de saison sur les marchés ou dans les magasins discount, et profiter des promotions et des réductions dans les supermarchés.

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de cuisiner, vous pouvez opter pour les restaurants universitaires (RU), qui proposent des repas complets et équilibrés à des prix modiques (entre 1€ et 4€ le repas). Vous pouvez également bénéficier de la carte étudiante IZLY, qui vous permet de payer vos repas dans les RU et d’accéder à des offres exclusives chez certains partenaires.



4. Economisez sur vos transports


Pour vous déplacer en France, vous avez le choix entre plusieurs modes de transport : le train, le bus, le métro, le tramway, le vélo, etc. Le coût du transport dépend de la distance, de la fréquence et du type de transport que vous utilisez. En général, il faut compter entre 20€ et 80€ par mois pour vos déplacements.

Pour réduire vos frais de transport, vous pouvez profiter des tarifs réduits pour les étudiants, qui sont proposés par la plupart des opérateurs de transport. Par exemple, vous pouvez souscrire à la carte Imagine R, qui vous donne accès à tous les transports en commun d’Île-de-France pour 350€ par an. Vous pouvez également utiliser la carte Jeune de la SNCF, qui vous offre des réductions de 30% sur les billets de train.

Si vous aimez le vélo, vous pouvez également opter pour les services de vélo en libre-service, comme Vélib à Paris ou Vélo’v à Lyon, qui vous permettent de louer un vélo à moindre coût. Vous pouvez également acheter votre propre vélo d’occasion sur des sites comme Leboncoin.



5. Gérez vos frais divers


En plus des dépenses essentielles, vous devrez également prévoir un budget pour vos frais divers, comme les fournitures scolaires, les frais de santé, les activités de loisirs, les voyages, etc. Ces dépenses peuvent varier selon vos besoins et vos envies, mais il est conseillé de les limiter au maximum pour éviter de dépasser votre budget.

Pour vos fournitures scolaires, vous pouvez acheter des livres d’occasion sur des sites comme Amazon ou Gibert, ou les emprunter à la bibliothèque universitaire. Vous pouvez également utiliser des applications comme StudySmarter, qui vous permet de créer et de partager des fiches de révision, des quiz et des mindmaps.

Pour vos frais de santé, vous devrez vous affilier à la Sécurité sociale étudiante, qui vous rembourse une partie de vos dépenses médicales. Vous devrez également souscrire à une mutuelle complémentaire, qui vous couvre pour le reste de vos frais. Vous pouvez comparer les offres de mutuelles étudiantes sur des sites comme Mutuelle.fr.

Pour vos activités de loisirs, vous pouvez profiter des tarifs réduits pour les étudiants, qui sont proposés par de nombreux établissements culturels, sportifs ou de divertissement. Par exemple, vous pouvez visiter des musées, des monuments ou des parcs nationaux gratuitement ou à prix réduit. Vous pouvez également assister à des spectacles, des concerts ou des festivals à moindre coût.

Pour vos voyages, vous pouvez profiter des offres de dernière minute ou de covoiturage, qui vous permettent de découvrir d’autres régions ou d’autres pays à petit prix. Vous pouvez également participer à des programmes d’échange ou de volontariat, qui vous offrent la possibilité de vivre une expérience enrichissante tout en réduisant vos frais de séjour.



Planifier votre budget pour vos études en France n’est pas une tâche facile, mais c’est un élément essentiel pour réussir votre projet. En suivant nos conseils, vous pourrez optimiser vos dépenses et profiter pleinement de votre vie étudiante en France. N’oubliez pas qu’il existe également des aides financières, comme les bourses, les prêts ou les jobs étudiants, qui peuvent vous aider à boucler votre budget.




16 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page